La cuisine valdôtaine est fortement conditionnée par l’isolement de cette région montagneuse, qui explique la place d’honneur occupée par les fromages comme la Fontine, utilisée dans la polenta « concia », et les produits de charcuterie tels que le Jambon de Bosses et le Lard d’Arnad. Certains produits de la cuisine italienne ne se retrouvent pas dans la Vallée d’Aoste : les pâtes sont remplacées par les soupes à base de pain, de fromage et parfois de choux ou de châtaignes ; à la place de l’huile d’olive on retrouve le lard, le beurre ou l’huile de noix. On utilise surtout la viande de bœuf (dans la carbonade ou la côtelette à la valdotaine) et de chamois, et la truite parmi les poissons. Comme dessert, on trouve les tuiles aostoises (aux amandes et aux noisettes), et parmi les liqueurs le Génépy et l’eau-de-vie.

De nouvelles recettes arrivent prochainement